FAITS DIVERS

Tours. Son épouse meurt percutée par un tram en 2018, il réclame 100 000 € à la société de transports

today3 décembre 2021 3

Arrière-plan
share close

Un homme a décidé d’attaquer en justice la société Keolis, l’exploitant du réseau de transports de Tours (Indre-et-Loire), après la mort de son épouse en 2018. Cette dernière avait été percutée par un tramway. Le procès s’ouvrira le 24 février 2022.


 

Un procès civil se déroulera le 24 février 2022, devant la première chambre du tribunal judiciaire de Tours (Indre-et-Loire). Un homme compte demander réparation et 100 000 € de dommages et intérêts au transporteur Keolis, après la mort de son épouse, rapporte La Nouvelle République, mercredi 1er décembre 2021.

Cette dernière avait été mortellement percutée par un tramway, entre la gare et l’arrêt Palais des sports, à Tours. Les faits se sont déroulés le 20 avril 2018. La victime, âgée de 61 ans, était atteinte d’une surdité « absolue », rappelle le journal régional.

 

Le chauffeur et son employeur au tribunal

« Sur les images de la vidéosurveillance, on voit la victime s’engager tranquillement sur le passage piéton. Le tramway circulait à 47 km/h quand il l’a percutée : il a fait usage du gong mais n’a pas freiné. Là se trouve l’erreur fondamentale », a plaidé l’avocat du plaignant dans les colonnes du quotidien.

 

Une enquête avait été menée et avait permis d’écarter l’hypothèse du suicide et la responsabilité du chauffeur. Mais ce dernier se retrouvera bien devant la justice, avec son employeur. Contacté par La Nouvelle République, Fil Bleu, le réseau de transport public de la métropole n’a pas souhaité s’exprimer sur le sujet. Son chargé de communication a seulement indiqué : « Nous laisserons la justice trancher en février », citent nos confrères.

Écrit par : Jérémy RIAUTET

Article précédent

FAITS DIVERS

Le bus transportant 42 adolescents belges s’embrase sur l’A75 à Lempdes-sur-Allagnon.

Un bus, à bord duquel avaient pris place 51 personnes, dont 42 adolescents, s'est embrasé sur l'A 75 ce mardi 13 juillet à 2 h 30. Le chauffeur a juste eu le temps de quitter l'autoroute à hauteur de Lempdes-sur-Allagnon (Haute-Loire). Pas de blessé mais des enfants choqués. Il était 2 h 30 du matin ce mardi 13 juillet quand l'alerte a été donnée au Codis 43. A leur arrivée, […]

today13 juillet 2021 6


Articles similaires

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d’un * sont obligatoires

0%