Châteauroux & sa Métropole

Indre : le château de Rivarennes racheté par un couple belge

today2 mars 2022 16

Arrière-plan
share close

Rivarennes. Le château de la Tour, qui a longtemps appartenu à la famille de Clermont-Tonnerre, a été acheté par des Belges.

Source : lanouvellerepublique.fr

Le château de la Tour, situé en bord de Creuse, à Rivarennes, a toujours été privé, mais il fait partie des plus beaux monuments du département. Propriétaire de longue date, la famille de Clermont-Tonnerre ouvrit ces dernières décennies une maison d’hôtes, avec six chambres, où il n’était pas rare de croiser la famille Giscard d’Estaing, venue se ressourcer.
Un bâtiment de 1.000 m2 et douze hectares de parcLa partie la plus remarquable du site est la grosse tour carrée de 15 m, qui domine le bâtiment. Malgré les restaurations qui ont remplacé les tourelles par des échauguettes aux quatre angles, elle présente plusieurs éléments architecturaux d’origine : contreforts, meurtrières et ouvertures. Un prétexte pour plonger dans l’histoire de ce fief dépendant de la châtellenie de Cors dont les premiers propriétaires furent les membres de la famille Couraud, au 13e siècle.
Incendié par les Anglais pendant la guerre de Cent Ans, le château est racheté en 1561 par Pierre de Boislinard, dont les descendants forment la branche des Boislinard de La Tour de Rivarennes. Entre 1894 et 1909, l’architecte Trolliet effectue d’importantes restaurations pour la famille de La Rochefoucault. Il appartenait ensuite à la famille de Clermont-Tonnerre, qui avait décidé dernièrement de s’en séparer.
C’est le cabinet Le Nail, société spécialisée dans la vente de châteaux et propriétés, qui était chargé de la transaction. « Après avoir vendu dans l’Indre les châteaux de Chazelet, du Blizon, de Sacierges-Saint-Martin, et du Magnet, nous avons réalisé cette vente importante, révèle Godefroid Collée, représentant de l’agence dans le département. Ce splendide château de 1.000 m2, qui s’étend avec ses dépendances sur une douzaine d’hectares avec une vue imprenable sur la Creuse, a motivé un très grand nombre d’acquéreurs et beaucoup de demandes de visites. C’est finalement un couple de Belges, qui cherchaient un château depuis plusieurs années, que nous avons accompagné dans leur quête de bonheur. Ils ont immédiatement craqué pour le site et, 48 heures après leur visite, ils ont formulé une offre au prix demandé, coupant l’herbe sous le pied aux autres candidats potentiels. » Une nouvelle ère s’ouvre donc pour le château de la Tour qui, visiblement, ne laisse personne indifférent.

Écrit par : Thibault Guillemin

Article précédent

Commerce

Argenton sur creuse : Stéphane Augras lance un garage solidaire, un concept unique dans le pays de la creuse !

Cet ancien employé de la société aéro-industrielle Indraéro a ouvert un self garage qui permet à ses clients de réparer eux-mêmes leur véhicule tout en bénéficiant de ses conseils. L’ancien garage Soumet, situé avenue Rollinat, face au lycée professionnel Châteauneuf, à Argenton-sur-Creuse, a fait peau neuve. Ce changement a été mûrement réfléchi par Stéphane Augras, un ex-employé d’Indraéro, victime d’un licenciement économique, qui a exercé comme mécanicien à Marseille (Bouches-du-Rhône), […]

today5 février 2022 41

Commentaires d’articles (0)

Laisser une réponse

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués d’un * sont obligatoires

0%